Tomates à haute teneur en acides aminés

Tomates à haute teneur en acides aminés

Des tomates génétiquement modifiées ont été récemment commercialisées au Japon. Il s’agit d’une nouveauté. Les fruits ont été modifiés grâce à la sélection de précision CRISPR/Cas9 de manière à présenter des caractéristiques améliorées, telles qu’une production plus élevée d’acides aminés.

lundi 4 octobre 2021

Sanatech Seed a lancé sur le marché japonais une variété de tomate sicilienne rouge. Comme le rapporte la RTS, cet aliment est le premier autorisé à la vente ayant été cultivé grâce à la méthode CRISPR/Cas9. Les nouvelles tomates, très saines, ont une teneur particulièrement élevée en acide aminé GABA (acide γ-aminobutyrique). Ce neurotransmetteur joue un rôle crucial dans de nombreuses fonctions du système nerveux central. Il contribuerait notamment à accroître le sentiment de bien-être, à réduire le stress, à abaisser la pression artérielle et à améliorer la qualité du sommeil.


Un scalpel fin au lieu d’un marteau violent

CRISPR/Cas9 est une technique de sélection de précision qui permet de couper le matériel génétique d’une plante avec une précision sans précédent. Les deux chercheuses ayant découvert cette méthode ont remporté le prix Nobel en 2020. La mutagenèse classique, qui est également utilisée dans la sélection biologique, est approuvée depuis des décennies. Elle agit sur le matériel génétique de manière non ciblée par le biais d’un traitement radioactif ou chimique. Les plantes produites n’ont aucune particularité «contre nature». Cela vaut également pour les applications de sélection de précision. Son avantage: elle intervient de manière ciblée dans le matériel génétique. Si la mutagenèse classique représente le marteau sans précision, CRISPR incarne le scalpel. Et son produit ne se distingue pas de la sélection conventionnelle ou des mutations identiques au naturel. De ce fait, dans de nombreux pays, dont le Japon, les plantes dont le génome a été modifié ne sont pas classées parmi les OGM (organismes génétiquement modifiés).

Articles similaires

Chambre de compensation pour les droits de brevet : Pas dans l'intérêt des inventeurs et de la sécurité alimentaire
Actualité

Chambre de compensation pour les droits de brevet : Pas dans l'intérêt des inventeurs et de la sécurité alimentaire

Le 22 mai 2024, le Conseil fédéral a mis en consultation un projet de révision du droit des brevets. Il est prévu de créer une nouvelle chambre de compensation afin d'améliorer la transparence des brevets dans le domaine de la sélection végétale. Si la transparence est en principe positive, l'approche choisie est problématique. Au lieu d'imposer des obligations aux bénéficiaires, elle impose de nouvelles obligations aux innovateurs et signifie que la Suisse fait cavalier seul. C'est un mauvais signal pour les entreprises innovantes.

Une salade de tomates pour lutter contre la carence en vitamine D
Actualité

Une salade de tomates pour lutter contre la carence en vitamine D

Les méthodes modernes de sélection peuvent contribuer à améliorer la santé. C'est pourquoi Bayer souhaite utiliser l'édition du génome pour produire des légumes plus nutritifs. En collaboration avec l'entreprise de biotechnologie sud-coréenne G+FLAS, des variétés de tomates enrichies en vitamine D3 vont être développées. La carence en vitamine D est très répandue et peut entraîner des problèmes de santé tels que le rachitisme ou l'ostéoporose.

Boire de l'eau sans crainte
Actualité

Boire de l'eau sans crainte

La pureté de différentes eaux minérales a été analysée pour l'émission romande de consommateurs « A Bon Entendeur ». Dans certaines d'entre elles, des résidus de produits de dégradation du produit phytosanitaire chlorothalonil ont été trouvés. Selon l'écotoxicologue Nathalie Chèvre de l'Université de Lausanne, il n'y a toutefois pas lieu de s'inquiéter.

Chlorothalonil – communication avec conséquences financières
Actualité

Chlorothalonil – communication avec conséquences financières

Cela s'est passé à Seldwyla. Afin de mieux doser le trafic d'accès à la ville, il a été décidé d'installer des «portiers» sur les axes d'entrée, c'est-à-dire des signaux lumineux qui stoppent le trafic individuel et donc l'accès à la ville au moyen d'un feu rouge lorsque le trafic est bloqué dans la ville elle-même.

Autres contributions dans Actualité