Les prix des fruits augmentent
Actualité

Les prix des fruits augmentent

Les gelées de printemps et les intempéries des dernières semaines ont entraîné des pertes de récolte parfois considérables chez les agriculteurs européens. Avec, pour conséquence, une hausse des prix des fruits en début d’été. En automne, les prix des légumes pourraient à leur tour augmenter.

mercredi 15 septembre 2021

Comme le rapporte «20 Minutes», les prix de certains fruits ont bondi. Pour les baies et les fruits à noyau notamment, le froid des dernières semaines en Europe centrale était tout, sauf idéal. Pour les abricots, les pêches et les nectarines importés des pays voisins, le renchérissement atteint parfois 17%. Abstraction faite des abricots du Valais, détruits en quasi-totalité à la suite des nuits glaciales du printemps, les fruits suisses restent pour le moment épargnés par ces hausses de prix, écrit «20 Minutes».


Les légumes bientôt aussi plus chers?

Les légumes suisses, pommes de terre en tête, pourraient par contre bientôt aussi se renchérir. La récolte de printemps a certes pu être mise à l’abri. Mais la grêle pourrait fortement endommager les fanes et impacter les tubercules dans le sol. L’humidité forme un terreau idéal pour le mildiou. Dans le quotidien «20 Minutes», l’Union maraîchère suisse annonce que le mauvais temps pourrait bientôt se répercuter sur les prix des légumes.

Bon à savoir

Les pommes de terre aussi se font rares en Suisse. En juillet, la Confédération a relevé de 5000 tonnes le contingent de pommes de terre. Les mauvaises conditions météo des mois d’avril et de mai, associées à une hausse de la consommation des ménages, ont fait diminuer les stocks de pommes de terre. De plus, les tubercules se conservent moins longtemps, car au moment de leur entreposage en automne dernier, leur vieillissement était déjà bien avancé du fait des fortes chaleurs de l’été 2020. Swisspatat espère que la récolte 2021 pourra couvrir la demande. Tout dépendra de la météo à venir et de la situation sur le terrain: le temps chaud et humide favorise le développement des maladies fongiques (en particulier le mildiou) et les infestations par le doryphore de la pomme de terre.

Articles similaires

Philippines : première récolte de riz doré
Actualité

Philippines : première récolte de riz doré

Aux Philippines, les premiers grains de riz doré viennent d’être récoltés. Ce riz transgénique enrichi en bêta-carotène, précurseur de la vitamine A, devrait permettre de mettre fin à la carence en vitamine A qui sévit dans les pays en développement. Mais la culture de ce riz continue de provoquer des levées de boucliers.

Importance accrue de la sécurité de l’approvisionnement
Actualité

Importance accrue de la sécurité de l’approvisionnement

Les Suisses ont une bonne image de l’agriculture. Mais la sécurité de l’approvisionnement est aussi devenue un thème plus important. C’est ce que montre un sondage représentatif publié par l’Office fédéral de l’agriculture pour le Rapport agricole 2022.

40% de perte de récolte: fin de parcours pour les cortèges de raves?
Actualité

40% de perte de récolte: fin de parcours pour les cortèges de raves?

Les traditionnels cortèges de raves se dérouleront en novembre. Mais, selon l’Aargauer Zeitung, la production de raves est toujours plus difficile pour les agriculteurs. En effet, en raison du retrait du marché de produits phytosanitaires importants, il est toujours plus difficile de protéger les raves des nuisibles et des maladies.

Édition génomique: le Royaume-Uni sur la voie du sommet
Actualité

Édition génomique: le Royaume-Uni sur la voie du sommet

Le parlement britannique prévoit d’adopter une loi destinée à une nouvelle régle-mentation des nouvelles technologies de sélection telles que l’édition génomique. La nouvelle législation ouvre la voie vers le sommet de la recherche agro-alimentaire pour la Grande-Bretagne.

Autres contributions dans Actualité